Category

Blog

VuePress : Une solution à WordPress ?

By | Blog

Depuis la création d’Internet dans les années 90, notre quotidien a complètement été bouleversé que ce soit pour se renseigner, communiquer ou encore consommer. Nous n’imaginons plus un instant vivre sans cet univers qui nous a tant appris. Qu’est-ce qui fait la force d’internet ? Ce sont ces millions de sites web facilement accessibles. C’est aussi devenu un excellent moyen pour faire connaître son entreprise autrement au grand public que ce soit par le biais d’un site vitrine ou bien un site e-commerce. Quels sont les solutions pour créer son site web ?

WordPress : un poids lourd

Utilisé par de nombreuses entreprises telles que le groupe Renault ou encore Dassault Aviation, WordPress est une véritable référence dans le domaine de la création de sites web. À ce jour, WordPress représente 34 % de parts de marché mondial. Mais pourquoi un tel engouement pour un logiciel ayant apparemment certaines limites non négligeables ?

Qu’est-ce que WordPress ? WordPress est un CMS (Content Management System). En d’autres termes, il permet la gestion de contenus tel que la publication, la modification, la suppression, la classification ou encore la structuration de différents type de publications. À cela s’ajoute une bibliothèque de médias pour insérer des images, des vidéos et bien plus. Ce CMS est basé sur plusieurs langages informatiques à savoir :

  • le langage PHP ;
  • le langage SQL : il permet de stocker le contenu ;
  • le langage HTML : il est utilisé pour créer et représenter le contenu ainsi que la structure d’une page web ;
  • le langage CSS : il sert à mettre en forme les contenus publiés ;
  • le JavaScript : ce langage a pour objectif d’enrichir les nombreuses fonctionnalités du site.
WordPress basé sur cinq langages informatiques

Tous ces langages permettent à WordPress de générer “tout type de site” comme par exemple la création de blogs, de sites vitrines, de boutiques e-commerce, etc.

Des points forts, mais aussi des points faibles ?

L’un des points forts de WordPress, c’est son large panel d’extensions (= plugins). En effet, pour chaque problème que vous rencontrez, une extension permettra de répondre à vos besoins. Vous trouverez ainsi un plugin pour générer un formulaire de contact ou encore un autre plugin de sécurité pour protéger votre site.

Bien que WordPress soit un poids lourd dans son domaine, nous pouvons entendre pas mal de préjugés à son sujet. Du fait de son succès, WordPress aurait des problèmes concernant la sécurité ce qui peut avoir de véritables conséquences si l’on stocke des données avec son site web. L’un des autres points faibles de WordPress, ce sont les extensions : n’est-ce pas paradoxal ? En fait, WordPress n’est pas adapté à l’ajout simultané de dizaines de plugins sur un site. En effet, certains plugins ne sont pas compatibles entre eux et l’ajout excessif de plugins peut entraîner une augmentation du temps de chargement d’un site. 

Prenons maintenant du recul sur ce que l’on vient de dire. Tous les “problèmes” que nous venons de décrire sont malheureusement dus à une mauvaise utilisation du logiciel. En effet, une meilleure compréhension de son utilisation vous permettrait de déjouer les “pièges” de débutant qui peuvent nuire à votre site web. 

Vers une autre solution en fonction de vos besoins 

Même si WordPress reste un choix intéressant pour la création de site internet, ce choix dépend du type de contenu que l’on souhaite présenter et du besoin que l’on en a. Prenons un site vitrine ayant peu de contenu. Dans ce cas,  il ne serait pas judicieux de se tourner vers WordPress mais plutôt vers une autre solution VuePress.

Logo Vue.js

En quelques mots, qu’est-ce-que VuePress ? VuePress est un générateur de sites web statiques, c’est-à-dire un outil permettant de générer des pages web sans traitement côté serveur et alimenté par le framework JavaScript : Vue.js. L’un des points forts d’un site statique est qu’il est plus simple à réaliser qu’un site dynamique tel que WordPress. Ainsi, son coût sera inférieur. En effet, sa réalisation nécessite seulement de maîtriser le langage HTML. Plus rapide au chargement, la page est directement envoyée au navigateur telle que son concepteur l’a imaginée. 

VuePress n’est pas une solution à proprement parler de WordPress. Cependant, c’est une solution envisageable si vous souhaitez réaliser un site web qui nécessite peu de mises-à-jour dans son contenu comme pour un site vitrine.

Et chez JEECE ?

Dans notre école d’ingénieurs, nos étudiants réalisent des sites web dans notre dynamique de pédagogie par projets. Chez JEECE, la création de site web représentent 50 % de nos missions. Nous vous proposons notre expertise pour vous accompagner dans vos choix de transformation digitale. Nous vous conseillerons également dans votre démarche en vous proposant des solutions qui correspondent à vos besoins. Que ce soit pour un site vitrine décrivant votre activité ou bien un site de e-commerce pour rayonner à plus grande échelle, JEECE s’occupe de tout ! 

Le Design Thinking où l’innovation centrée sur l’humain

By | Actualités, Blog

Chaque projet commence toujours par une idée. Elle découle souvent du regard qu’on porte sur notre environnement. Commence alors un périple intellectuel où l’idée initiale est décomposée, analysée sous toutes les coutures, débattue, étendue pour espérer parvenir à un résultat tangible. Malheureusement, on échoue. Pourquoi cet échec malgré tous ces efforts ? S’est-on posé la question de savoir si notre projet répondait à un véritable besoin ? 

Les nouvelles technologies et des réseaux sociaux proposent des services toujours plus personnalisés et centrés sur l’utilisateur. La tendance est donc de créer un produit à partir d’un besoin et non l’inverse. Pour cela, il nous faut revoir notre façon de concevoir un produit et les méthodes jusqu’ici utilisées. Le point de départ de ce processus créatif : l’humain. 

Le “Design Thinking”, en français “démarche design” ou “conception créative”, est une méthode de gestion de l’innovation. Cette méthode consiste à se concentrer sur les besoins mêmes de l’utilisateur afin de trouver les meilleures solutions possibles pour répondre à SON besoin.

Concrètement, qu’est-ce-que le Design Thinking ?

Comme nous l’expliquions précédemment, son but premier est de répondre au besoin d’un utilisateur, explicite ou non. Cette démarche constitue un véritable projet interdisciplinaire. En effet, techniques, marketeurs et métiers s’associent afin de trouver les meilleures solutions possibles répondant à ce besoin. C’est avant tout un travail de co-conception.

Pour adopter la démarche du Design Thinking, il faut bien garder en tête les trois piliers qui le composent, à savoir :

  • Faisable : S’assurer que les idées qui découlent de ces besoins sont faisables d’un point de vue technique.
  • Viable : S’assurer de la viabilité économique de ces idées.
  • Désirable : Identifier l’environnement qui nous entoure et les problèmes que rencontrent les utilisateurs pour répondre à ses attentes.

Ainsi, en suivant ces trois piliers, la conception va s’organiser en cinq étapes :

  • Comprendre : Il s’agit premièrement d’observer l’utilisateur dans son milieu et de voir comment il s’y adapte. À cette étape, il faut faire preuve d’empathie car il ne faut pas oublier que le produit est centré sur l’utilisateur. Il faut donc comprendre qui sont ces utilisateurs et ce qui est important pour eux ;
  • Définir : Il faut ensuite définir les besoins de l’utilisateur pour permettre au projet d’avoir un objectif clair et précis. Cette étape est essentielle car il faut définir explicitement le problème que l’on souhaite résoudre et documenter de façon à ce que ce soit compréhensible par tout le monde.
  • Idéer : C’est l’étape même du processus de conception. Il faut générer le plus d’idées possibles diverses et variées. Il ne faut surtout pas se limiter. Il faut imaginer le champ des possibles, les concepts ou encore les moyens pour répondre au besoin. De nombreuses méthodologies contribuent à la phase d’idéation (braindump, crazy 8, SCAMPER, etc)  ;
  • Prototyper : Cette phase permet de lancer l’expérimentation du produit. On va créer des ébauches de produits par n’importe quel support physique (un jeu de rôle, un objet, une interface, etc.) pour donner vie aux idées proposées dans l’étape précédente ;
  • Tester : Pour finir, il faut récolter les avis des utilisateurs en expérimentant les différentes solutions développées. C’est la seule façon de savoir si les solutions proposées répondent bien au besoin de l’utilisateur. Avoir des avis pour améliorer ce qui est présenté. 

Quels sont les avantages de ce mode de conception ?

L’utilisateur étant au centre des recherches, il est impliqué à de nombreuses étapes du processus de création. Cela permet de mieux cibler les demandes des utilisateurs lors de la conception du produit et ainsi leur proposer un produit ou service parfaitement adapté. Par ailleurs, les membres de l’équipe de conception vont sans cesse tenter de se mettre à la place de l’utilisateur pour comprendre au mieux ses habitudes, mais surtout ses attentes.

Les nombreux outils pour chaque étape du Design Thinking en font un avantage indéniable. C’est le cas par exemple de la création de personae pour identifier les clients types pour lesquels les services ou les produits sont créés, d’user journey pour comprendre leurs comportements, l’expérience map correspond à l’expérience vécue par l’utilisateur avec le produit ou le service, etc. 

Ce qui fait également la force de cette méthode, c’est la pluridisciplinarité des équipes de conception. Comme expliqué précédemment, des personnes avec des pensées différentes et des parcours différents travaillent ensemble pour proposer les meilleures solutions aux attentes de l’utilisateur. Des profils divers permettent de visualiser autrement les besoins de l’utilisateur et d’être le plus précis possible dans la réalisation de la solution.

Le Design Thinking chez JEECE

Chez JEECE, nous réalisons des ateliers de Design Thinking au préalable de rédiger un cahier des charges. Le premier objectif de ces ateliers est de challenger les idées du client avec une problématique choisie par ce dernier. C’est aussi l’occasion de lui offrir une autre vision de son projet. Nos consultants collaborent avec lui pendant quelques heures pour étudier son projet en profondeur. Le second objectif est de faciliter la suite du développement du projet en rédigeant un cahier des charges consolidé. Ce cahier des charges reprend toutes les idées qui auront été sélectionnées durant les ateliers. 

Le Design Thinking n’a plus à faire ses preuves. Les étudiants de l’ECE Paris-Lyon ont raison de s’y former et JEECE de le proposer à ses clients. Cela permet de réduire les risques de projet sans marché ou non abouti, mais aussi la création de produits plus pertinents.

Gautier DELACHE – Intervenant en Design Thinking à l’ECE Paris-Lyon , ancien Product Manager SNCF et Adok 

Power BI

Power BI : la visualisation de données autrement

By | Blog

N’avez-vous jamais été confronté à des centaines voire des milliers de données sans en comprendre grand-chose ? Que vous soyez novice ou expert en la matière, il va vous falloir une méthode ou bien un outil pour expliquer vos analyses. Des outils de Data Visualisation aident à l’analyse des données brutes en représentation visuelle.

C’est là que le Power BI développé par Microsoft entre en jeu. Le Power BI est une Solution Business Intelligence, c’est-à-dire un outil permettant à l’utilisateur de comprendre son environnement pour l’aider dans ses choix stratégiques. Pour simplifier les choses, c’est un outil qui permet d’analyser et de visualiser des données.

L’utilisateur aura recours pour cela au Power BI Desktop. Ce Desktop est un outil qui aide l’utilisateur à mettre en relation ses données entre elles, les nettoyer et les visualiser. Il peut combiner des données provenant de différentes sources en un seul rapport en se connectant à un large éventail de sources de données qui ne cessent de croître avec le temps.

Trois phases permettront d’atteindre son objectif à savoir une phase d’obtention des données, une phase de modélisation et pour finir une phase de visualisation.
La première phase consiste à choisir le type de données que l’on souhaite selon différentes sources de données compatibles avec Power BI. L’utilisateur devra par la suite utiliser un outil appelé « éditeur de requête » pour les mettre en forme et les transformer en vue de les utiliser dans son modèle et de les visualiser.
La seconde phase est la modélisation. L’utilisateur va pouvoir se connecter à plusieurs sources de données, puis les combiner entre elles de façon à créer un modèle adapté à ses besoins. La modélisation sert aussi à  créer une « relation » entre les différentes sources de données.
Enfin la troisième et dernière phase, à savoir la visualisation, consiste à donner vie aux données et révéler les informations essentielles par le biais de représentations visuelles. C’est le moyen le plus simple pour trouver des informations, mieux comprendre ces dernières et partager ses idées. L’utilisateur aura le choix entre différents visuels comme par exemple le graphique à barres, la visualisation de carte par les cartes à bulle ou les cartes à forme, le graphique en cascade et encore bien d’autres.

Le Power BI est donc décrit comme une extension de Power BI Desktop. L’utilisateur va pouvoir charger ses rapports, créer des tableaux de bords en épinglant ses visualisations et s’interroger sur ses données. Il va également pouvoir partager ses tableaux de bords avec d’autres personnes.

 

Power BI Desktop Application

 

Ainsi, le Power BI est un outil qui permet de rendre plus facile la compréhension de données par le biais de représentations visuelles. C’est aussi un outil permettant le partage de ses créations au sein de son équipe, de son entreprise ou avec des personnes en déplacement par exemple. Une application mobile (Power BI Mobile) sert également à consulter ses rapports et ses tableaux de bords n’importe où, n’importe quand, mais aussi de rester informer lors d’une mise à jour des données.

Big Data Word CloudChez JEECE, certains de nos étudiants se spécialisent en Big Data. Grâce à cet enseignement, ils se familiarisent avec les enjeux de ce domaine par la compréhension et la maîtrise des technologies permettant la collecte, la sécurisation, l’analyse des données et l’extraction des informations. JEECE vous propose ainsi son expertise dans le domaine du Big Data en vous conseillant sur la configuration de vos tableaux de bords par le choix de graphiques adaptés à vos besoins. Nous pourrons également vous former au Power BI : nous reprendrons les éléments essentiels de la  formation créée par Microsoft sur cet outil qui correspondent à vos besoins. Cela vous permettra ainsi d’économiser du temps et de produire des rapports en cohérence avec vos attentes.

 

Publication de la carte d’Identité publique

By | Blog

Le 3 mars dernier, avait lieu l’Assemblée Générale des Présidents de Junior-Entreprises, où a été présentée la liste des 30, qui regroupe chaque année les meilleurs Junior-Entreprises de France. Pour la 6ème fois depuis 2010, JEECE en fait partie. Cette prestigieuse liste récompense les structures qui ont eu un fonctionnement exemplaire sur l’année passée en termes de performance, d’engagement et d’innovation. Cette annonce est en accord avec notre positionnement autour de nos trois valeurs que sont l’Innovation, l’Engagement et l’Excellence.

Afin de s’accomplir pleinement autour de ces valeurs, le Prix d’Excellence s’impose comme une étape nécessaire. À ce titre, JEECE postule à la plus prestigieuse des récompenses pour les Junior-Entreprises. Nous vous dévoilons aujourd’hui la carte d’identité publique de JEECE. Elle présente les grands chiffres de la Junior-Entreprise sur les trois derniers mandats. Nous sommes actuellement à mi-mandat, les chiffres concernant le mandat actuel sont arrêtés au 28 février.

 

Nous tenons à remercier très chaleureusement nos partenaires Devoteam et BNP Paribas, qui nous accompagnent dans la montée en compétences de nos membres à travers les différentes formations qu’ils nous dispensent.

Nous remercions également notre école, l’ECE Paris, qui nous soutient quotidiennement et met tout en oeuvre pour faciliter notre développement.

Un grand merci à  nos membres, anciens comme actuels, pour leur engagement. Sans eux, la Junior-Entreprise ne pourrait ni exister, ni rayonner.

Nous tenons aussi à remercier les organisateurs de ce superbe événement, ETIC INSA Technologies, emlyon junior conseil et la Confédération Nationale des Junior-Entreprises.

 

Un nouveau logo pour un nouveau départ

By | Blog

La réflexion menée au sein de l’équipe nous a amené à un constat : notre ancien logo ne nous représente plus, il n’a pas de réelle signification d’autant plus qu’il n’est pas en phase avec son temps.

Pour le nouveau logo, nous nous sommes appuyés sur les forces de JEECE que sont l’innovation technologique et la qualité de nos prestations. À ce titre, nous nous classons parmi les 30 meilleures Junior-Entreprises de France.

C’est pourquoi nous avons choisi une forme d’arobase épurée qui se réfère au monde du numérique dans lequel JEECE évolue. Nous gardons à l’esprit l’envie de développer de nouveaux domaines d’activités. Ce logo de par sa transversalité nous permettra d’évoluer dans cette voie. Le A minuscule du traditionnel arobase est bien évidemment devenu un J qui fait écho à JEECE. D’ailleurs, avec un œil attentif, on peut déceler un E et un C dans le logo, ces lettres composants notre marque JEECE.

En ce qui concerne les couleurs, nous avons opté pour un vert plus sobre et plein de modernisme, ainsi que du noir dans son élégance propre rappelant notre sérieux auprès des entreprises.

Nous avons conservé la distinction de couleur entre ‘JE’ et ‘ECE’, ‘JE’ en vert afin de mieux souligner que nous sommes bien une Junior-Entreprise et ‘ECE’ afin de mettre en valeur notre école qui est l’ECE Paris.

AGP Septembre 2017

JEECE a organisé l’AGP de septembre 2017

By | Blog

JEECE a eu l’honneur d’accueillir l’Assemblée Générale des Présidents de Junior-Entreprises (AGP), sur le campus Eiffel le samedi 23 septembre.

JEECE est une Junior-Entreprise (JE) créée il y a plus de 30 ans. C’est une association fonctionnant comme un cabinet de conseil auprès de grandes entreprises, de PME, de start-ups ou d’entrepreneurs. JEECE réalise des études, majoritairement des sites web (site vitrine, site e-commerce), des applications mobiles, mais aussi des études électroniques ainsi que des traductions techniques.

AGP

Au programme de cette AGP, le président sortant de la CNJE et son trésorier ont présenté leurs bilans moraux et financiers afin de rendre compte de leurs actions sur leur mandat passé aux présidents de toutes les Junior-Entreprises de France.

Le mandat entrant est ensuite intervenu pour présenter le programme et les différentes actions prévues par le mouvement.

Un des autres moments marquants de cette journée a été le passage de marque Junior-Entreprise. En effet, quatre cabinets ont postulés pour rejoindre le mouvement de la CNJE.

La journée s’est achevée par des tables rondes : “Les métiers de demain : facteurs de mutation dans les Juniors”, “Comment définir son image de marque sur le digital ?”, “Confronter ses domaines de compétences : s’ouvrir les champs du possible, se moderniser, matcher avec la demande”.

Enfin les présidents se sont retrouvés pour échanger entre eux autour d’un cocktail.

 

Avec l’organisation de cette AGP, JEECE a eu l’opportunité de présenter son expertise au sein du mouvement. Cette journée a permis à la Junior-Entreprise de l’ECE Paris de rayonner vis-à-vis du mouvement des Junior-Entreprises.